Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

vendredi 4 janvier 2019

Quand est-ce qu'on biaise ? ~ Thomas C. Durand

« Accepter l’éventualité de son erreur n’est pas une défaite. »


Résumé de la quatrième de couverture :

Savez-vous ce qu’est la Zététique ? L’art du doute nourri par la méthode scientifique. le refus de toute affirmation dogmatique, mais aussi une autodéfense contre les idées reçues, les fausses évidences, les illusions sensorielles, les raisonnements erronés… tous ces pièges que nous tend notre cerveau.
L’intelligence n’immunise pas contre l’erreur. Quand nos neurones sont biaisés nous n’avons aucun moyen objectif de le savoir. Alors il faut apprendre à douter.
Une méthode mise en scène avec humour dans des dialogues entre la marionnette Mendax, incarnation de notre cerveau avide de réponses simples et définitives, et Vled tapas, professeur d’esprit critique.
Qui est arrivé en premier : l’œuf ou la poule ? Thomas C. Durand répond à cette question qui nous taraude depuis toujours.
Mais cette problématique n’est qu’une infime partie des thématiques abordées par l’auteur. Ce dernier retrace certaines grandes expériences de la psychologie, comme celle de Milgram qui fait particulièrement froid dans le dos. Il nous donne des méthodes pour s’adresser à des personnes qui n’ont pas les mêmes opinions que nous afin de se comprendre avec respect, comme pour les personnes qui croient aux théories du complot. Et surtout, il nous explique comment nous prémunir des biais cognitifs en doutant, toujours.
La forme du dialogue et la démarche rappellent beaucoup les textes de Platon et un peu Le monde de Sophie dans le sens où on apprend à réfléchir. Les chapitres sont thématiques, ils se lisent dans l’ordre qu’on veut. Le ton est humoristique, il y a de petites références à la culture. L’auteur a rendu très accessibles toutes les connaissances qu’il développe. Cet essai peut être lu dès le lycée, il peut même être intéressant pour la philosophie.
Extrait :

« Mendax – Ça veut dire que la télépathie, la télékinésie, les voyages astraux, tout ça… ce ne sont que des balivernes ? C’est prouvé ?
Vled – Non. Ce n’est pas prouvé. Mais la charge de la preuve incombe à celui qui avance l’existence d’un phénomène inconnu. Si jamais je prétendais qu’il y a une théière en porcelaine qui orbite entre Mars et Jupiter mais qu’aucun télescope ne peut la voir… ce serait dommage qu’on me croie sur parole. Il serait plus raisonnable de douter suffisamment de moi pour me demander des preuves.
Mendax – L’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.
Vled – C’est vrai. Et tu n’as pas la preuve que mon appartement n’a pas été envahi la nuit dernière par des millions de licornes roses invisibles venues d’une dimension parallèle. »
Le mot de la fin :

Un essai drôle et original pour développer notre esprit critique et qui montre que la science inspire des livres vraiment cool !

Alors, voulez-vous tourner ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !