Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

mardi 14 mars 2017

Les 13 Crânes de Cristal ~ Anne Chevallier Maho

« L’une des adolescentes, celle avec de longs cheveux roux, tenait une petite loutre sur ses genoux, une petite loutre aux yeux coquins que l’artiste avait toute peinte en bleu. »


Résumé de la quatrième de couverture :

Les 13 Crânes de Cristal, vestiges légendaires d’un passé inconnu, auraient été créés dans le but de révéler aux Hommes leurs origines, leur finalité sur Terre et leur destinée dans l’univers.
Ces mystérieux artefacts sont également liés à une prophétie millénaire. Une prophétie de fin du monde.
Katell Loro, une jeune bretonne vivant près des alignements de mégalithes de Carnac, n’a aucune idée qu’elle est sur le point, tout comme Gaïa, la Terre, d’être mise face à son destin.

L’histoire se passe majoritairement en Bretagne, terre de légendes propice aux événements fantastiques en tout genre. Katell, l’héroïne, et ses trois amis, vont faire la rencontre d’une sorcière pas comme les autres qui leur explique que les temps sont en train de changer. L’année 2012 n’était qu’un avant-goût de ce dont la Terre est capable.
Ce roman mêle récit fantastique et découvertes technologiques très avancées. En effet, l’histoire se passe en 2026. Au départ, on peut avoir l’impression que c’est un récit eschatologique mais pas du tout. Certes, il est fait mention de cette prophétie, mais l’auteur nous propose surtout sa vision des mythes les plus connus, comme celui de l’Atlantide, ou encore l’arrivée de la vie sur Terre.
Pour les personnages, Katell est parfois trop prétentieuse et cela ne lui ferait pas de mal de laisser le devant de la scène de temps en temps. À ce propos, un autre personnage important va évoluer pour prendre les rênes. Mélusine, Ronan et Abel sont les meilleurs amis de Katell, toujours partants pour la suivre dans ses aventures. Ils savent se démarquer les uns des autres et possèdent des personnalités intéressantes, qui pour une fois ne collent pas à leur physique. Le jeu de piste que doivent faire les enfants pour résoudre certaines énigmes est palpitant. On se croirait un peu dans un Da Vinci Code eschatologique.
Par cette trilogie, l’auteure a voulu nous montrer qu’il existe bien des mystères en ce monde que l’homme est incapable d’expliquer, les alignements de Carnac par exemple.
Sur son site, l’auteure nous livre cette information :

« Je me suis retrouvée face à un gros dilemme fin 2004 lors de la sortie du livre intitulé The Da Vinci Code.
Devenu le best-seller que vous connaissez peut-être, j’ai vite su de quoi il s’agissait. J’ai décidé de le lire afin de voir ce que l’auteur, Dan Brown, avait écrit sur le Féminin sacré et le reste. J’ai été anéantie de voir qu’il mentionnait le Prieuré de Sion et les Templiers… qui étaient censés être mes “méchants”. Beaucoup d’aspects de son histoire rejoignaient également la mienne. J’ai songé à tout abandonner. Finalement, j’ai réécrit l’intrigue, me suis débarrassée de certains personnages et en ai créé d’autres pour ne plus parler du tout du Prieuré de Sion.
Mais l’idée du Féminin sacré, elle, est restée. Car elle est réellement présente chez nos ancêtres. »
Extrait :

« 2012 ?
Oui, l’année où on avait prédit la fin du monde. Ça ne s’est pas produit puisque nous sommes toujours là, ajouta-t-il d’un rire un peu nerveux que Katell ne remarqua pas, plus fascinée par ce qu’il avait à dire. Je me rappelle qu’elle avait été vue le soir du solstice d’hiver. Elle pratiquait des rites druidiques un peu paranormaux, je crois. Elle a fait peur à un type de la région qui a commencé à se prendre pour Jésus après ça !
Qu’est-ce que tu veux dire par “paranormaux” ?
Apparemment, elle s’illuminait tout de bleu. Elle fut surnommée la sorcière bleue d’ailleurs. »
Le mot de la fin :

Une trilogie fantastique dans tous les sens du terme, des personnages aboutis et une intrigue de haut niveau. À lire d’une traite !

Alors, voulez-vous tourner ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !