Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

vendredi 10 février 2017

Red Raven ~ Shinta Fujimoto

« Tuer une personne pour en terroriser un millier. »


Résumé :

La mafia dirige beaucoup de villes. Elle est divisée en deux courants : un traditionnel et un autre plus moderne qui utilise des armes nouvelles. Pour lutter face à son expansion, le gouvernement a mis en place une unité spéciale : les Red Raven. Andy, jeune recrue, est particulièrement appliqué à sa tâche, surtout lorsqu’il découvre que plusieurs mafias utilisent des Sccaggs, des armes singulières au pouvoir incroyable, qu’Andy semble détester.

Cet environnement de mafia est assez déstabilisant au début, mais le concept est vraiment original, notamment avec le trafic d’armes. Les Red Raven doivent exécuter les basses besognes du gouvernement et composer avec différentes famille de la mafia et la population. Ce sont de véritables bourreaux.
Les personnages sont très intéressants, les membres de Red Raven sont vraiment différents dans leur personnalité, il y a les vrais sadiques et ceux qui essaient de limiter la casse. Andy est le premier qu'on rencontre, et son passé le trouble au point qu'il est obsédé par la vengeance. Les armes attribuées aux Red Raven font assez peur, dans le sens où elles sont symboliques et chargées d’histoire : cercueil, guillotine, menottes... Les différentes familles de la mafia présentent également des qualités, surtout les Caccini qui sont une force à part entière, notamment du fait que leur chef est une femme. On n'est pas en présence de deux camps, mais de plusieurs dont les intérêts divergent.
L’intrigue avec les Scaggs est la plus captivante. On ne sait pas trop si c’est une peronne, juste une arme ou une organisation. Les indices arrivent au compte-gouttes. Le lecteur se pose beaucoup de questions et est impliqué dans l'enquête menée par les personnages.
Autrement les dessins sont beaux, pas trop chargés en détails. Les textes ont une belle part sur la page, ce qui rend la lecture équilibrée.
La série est finie, il y a 9 tomes en tout. Cela permet de développer correctement l’intrigue principale, les quelques intrigues secondaires, ainsi que les personnages sans que cela s’éternise.
Extrait :


Le mot de la fin :

Une série très originale, aboutie, pas trop longue et qui permet de lire autre chose dans le foisonnement de mangas que nous avons.

Alors, voulez-vous tourner ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !