Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

dimanche 15 janvier 2017

Dossier ~ Orphelins Baudelaire ~ Introduction : Tout ne commence pas si mal



Daniel Handler est un auteur américain plus connu sous son nom de plume Lemony Snicket. Il est très impliqué dans la vie politique de son pays. Ses premiers romans n’ayant pas trouvé leur public, son éditeur lui propose de se diriger vers la littérature pour la jeunesse. Mais il n’aime pas les clichés de cette littérature, avec ses fins heureuses où le bien triomphe.
C’est ce qui le pousse à écrire Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, une série de treize tomes où les personnages représentant le mal s’en sortent à la fin, d’une façon ou d’une autre. Le premier tome est publié en 1999 et la série s’achève en 2006. C’est un best-seller.
La série des orphelins Baudelaire est construite sur de solides fondations. L’auteur a créé un véritable phénomène autour de ses treize livres. L’univers, les personnages, les lieux, tout est bâti avec cohérence, tout est lié. Daniel Handler, sous son nom de plume, est un personnage de la série en plus d’être le narrateur. C’est pourquoi son Autobiographie non autorisée est en fait entièrement centrée sur ce personnage de Lemony. Par ailleurs, la collaboration avec la maison d’édition et l’illustrateur se révèle assez importante pour comprendre la série.
Cette dernière nous raconte les mésaventures de trois orphelins, Violette, Klaus et Prunille Baudelaire, qui passent entre les mains de plusieurs tuteurs. Le premier d’entre eux, le comte Olaf, cherche à s’accaparer leur fortune et, pour cela, les pourchasse où qu’ils aillent. Les sept premiers tomes sont bâtis sur le même schéma : les enfants sont confiés par M. Poe, l’exécuteur testamentaire des parents Baudelaire et leur banquier, à un tuteur qui, hormis Olaf, est toujours bloqué par un trait de caractère qui l’empêche d’aider les enfants lorsqu’ils en ont besoin. Ils sont toujours crédules et naïfs et ne comprennent pas les combines d’Olaf pour kidnapper les enfants. À partir du tome huit, nos trois héros sont en cavale, accusés de ... Au milieu de tout cela se trouve l’association VDC, dont on sait peu de choses. Organisation scindée entre nobles et scélérats, elle constitue une énigme. Au fur et à mesure des tomes, les questions trouvent leurs réponses mais d’autres interrogations s’ajoutent et finissent par s’entasser dans tous les recoins de la tête. Les enfants doivent apprendre à faire la différence entre les scélérats et les nobles afin de survivre et de savoir s’ils ont une chance de mener un jour une vie paisible.
Tout au long de la série, plusieurs thèmes se dégagent de façon récurrente et posent au lecteur de nombreuses questions. Est-ce une tragédie ? Pourquoi cela sent-il la fumée ? Qu’est-ce que cet homme est en train de faire, avec ses faux ongles ? Pourquoi des moutons tirent-ils des déchets dans un traîneau ? Quelle est la différence entre Herman Melville et le Père Noël ? Quel est le meilleur emplacement pour construire une bibliothèque ? Que contient le sucrier ? Dans ce dossier vous croiserez également des manuels de grammaire, des billets codés et peut-être même des réponses à vos questions.
L’auteur a construit son œuvre sur une intertextualité abondante et sur de nombreuses références à l’intérieur même de la série. C’est l’aboutissement d’une véritable enquête qu’il nous propose, avec une documentation riche, une intrigue très développée et un rapport à l’objet-livre important. Il intègre le lecteur à son enquête, s’adresse à lui, et va jusqu’à le manipuler.
Ce dossier pourrait contenir des spoilers, ils seront notifiés, prenez garde tout de même.






















































Alors, voulez-vous tourner ?

2 commentaires:

  1. Je suis en train de regarder la série (j'arrive au bout de la saison d'ailleurs) et de lire ton article m'encourage à relire les tomes, je me suis arrêtée au tome 8 ou 10 mais je sais que j'avais adoré cette saga !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te reste peu de tomes, ça devrait aller vite, d'autant que la fin apporte quelques réponses !

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !