Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

samedi 26 novembre 2016

De la littérature ~ Umberto Eco

« Le premier devoir de l’homme de culture est celui de se tenir en alerte pour réécrire chaque jour l’encyclopédie. »

Résumé de la quatrième de couverture :

« Nerval, Joyce, Borges, Wilde, Leopardi, Flaubert, Proust, Manzoni et les autres… Quand Eco fait sa littérature, quand il nous livre ses émois d’adolescent, ses curiosités de sémioticien, ses angoisses d’écrivain face à l’influence des maîtres, ses admirations d’aficionado – bref, son panorama littéraire –, on jubile devant tant d’intelligence du texte et d’amour des mots.
Et quand, au dernier chapitre, il nous raconte ses premières armes de poète et romancier en herbe, révèle ses superstitions d’auteur, ses attentes ou ses craintes, on a le sentiment de pénétrer dans le jardin secret qu’il avait souvent évoqué sans jamais vraiment nous le dévoiler. Un régal ! »

M.B.
Sont regroupés ici un certain nombre de conférences et d’articles rédigés par Eco sur des sujets traitant de littérature en général. Ce sont des réflexions à la fois personnelles et instructives, toujours appuyées sur des arguments et des exemples largement développés. Il parle parfois d’une œuvre complète et parfois d’extraits qu’ils comparent avec d’autres.
La dernière partie est consacrée à son écriture, surtout celle de ses romans, dont il explique la genèse, la conception, la documentation. On sent l’homme passionné. Il n’écrit pas pour la gloire mais pour le geste, pour tout ce qu’il met dans ses mots. Il y a une véritable réflexion sur l’acte d’écriture mais aussi de lecture. Car avant d’être auteur, Eco est un fervent lecteur. Il a cherché à comprendre ce qui a été écrit avant lui et il s’en inspire beaucoup. L’intertextualité est désignée comme importante dans les textes.
Eco s’adresse aux lecteurs avec naturel et sincérité. Les premiers chapitres sont assez drôles. Toutes les conférences sont relativement courtes et permettent de suivre le fil facilement malgré certaines notions un peu ardues. Il n’y a pas de délayage, chaque phrase est pesée et contribue à la réflexion. Eco porte un regard critique sur ce qui a été fait, tout en gardant une grande humilité.
Extrait :

« Et pourtant, si nous avons un esprit ouvert, nous serons toujours disposés à revoir nos convictions, le jour où la science énoncera une formulation différente des grandes lois cosmiques, ou bien le jour où un historien trouvera des documents inédits prouvant que Napoléon est mort sur un navire bonapartiste alors qu’il tentait de s’enfuir. En revanche, par rapport au monde des livres, des propositions comme Sherlock Holmes était célibataire, Le Petit Chaperon Rouge est dévoré par le loup mais est ensuite délivré par le chasseur, Anna Karénine se tue, resteront vraies éternellement et personne ne pourra jamais les réfuter. D’aucuns nient que Jésus soit le fils de Dieu, certains mettent en doute son existence historique, […] quelle que soit notre opinion, nous traitons avec respect ces opinions. Mais personne ne traitera avec respect quelqu’un qui affirmerait que Hamlet a épousé Ophélie ou que Superman n’est pas Clark Kent. »
Le mot de la fin :

Ce sont les pensées d’un homme moderne à travers un condensé de discours sur les grands auteurs qui ont forgé la littérature que nous connaissons aujourd’hui.

Alors, voulez-vous tourner ?

3 commentaires:

  1. Je n'ai pas pour habitude de lire des essais mais je suis plutôt tentée cette fois-ci. Je ne connais malheureusement pas encore la plume d'Umberto Eco mais je compte bien y remédier. Je pense que cet essai me parlera et, je l'espère, me plaira...

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas pu terminer Au nom de la rose mais l'extrait que tu as mis de cet ouvrage et ton avis me conforte à le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas de la fiction, donc le format te convaincra peut-être !

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !