Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

vendredi 21 octobre 2016

Contes, diableries et autres merveilles du Moyen-Âge ~ Claude et Corinne Lecouteux

« Il m’est arrivé quelque chose de stupéfiant avec cet étrange enfant des flocons : alors que nous franchissions une montagne ensoleillée, il fondit dans mes bras ! »

Résumé de la quatrième de couverture :

Crâne doué de parole, lion bienveillant, pape diabolique, nain magicien, pucelle venimeuse…, au Moyen-Âge, trouvères et troubadours disposent d’un vaste répertoire de figures surnaturelles issues de la tradition orale.
Des contes d’animaux aux légendes héroïques, de l’apologue sur l’amour et le mariage à la fable de sagesse, les récits adaptés et transcrits par les poètes et romanciers nous sont ici présentés dans leur riche diversité, et nous permettent de mieux saisir les mentalités d’autrefois.
Avec une immense érudition et pour notre plaisir, les deux maîtres d’œuvre, Claude et Corinne Lecouteux, font ainsi revivre à travers ces merveilles et diableries l’univers médiéval et son fabuleux imaginaire.
Les récits d'aujourd'hui prennent leur source dans ceux d'hier. Claude et Corinne Lecouteux proposent de nous les présenter, traduits en français et accompagnés d'informations concernant les variantes, les auteurs présumés et l'époque de création. Les indications donnent un contexte de création, ce qui est précieux pour la compréhension de certains éléments. Des notes sont également présentes ainsi qu’une bibliographie fournie.
Ces contes sont divisés en plusieurs catégories selon le thème développé : contes d’animaux ; étrangetés et merveilles ; diableries, sortilèges et magie ; le conjoint surnaturel ; amours licites et illicites ; sagesse, ruse et sottise ; légendes héroïques ; survie et transformations des récits.
Mauvais tours, inceste, combats de chevaliers, romance surnaturelle, le Moyen-Âge est riche en histoires de tous genres. Vous y trouverez une réécriture du mythe d'Oedipe ou encore le récit qui a fondé le conte de la Belle au bois dormant. Beaucoup de textes présentant des éléments identiques sont mis en regard par les adaptateurs. Cela nous permet de voir que des pays géographiquement très éloignés transmettent des récits très proches. Certains aspects sont adaptés à leurs coutumes mais les ressorts de l'intrigue restent identiques. Il y a donc une culture commune exploitée de façon ingénieuse. La religion est très présente.
En termes de contenu, on voit rapidement la teneur des récits de l'époque avec pas mal de violence, de leçons de morale, mais aussi d'humour. Par exemple, le diable n'hésite pas à jouer sur les mots pour récupérer l'âme des vivants. Il n’y a pas de surprise à proprement parler dans l’intrigue mais plutôt dans tout ce qu’on apprend de ces textes transmis lors de siècles réputés obscurs. La culture de l’époque était incroyablement riche.
Les textes sont courts et permettent une lecture agréable et intégrale. Imago soigne la mise en pages et quelques illustrations viennent agrémenter le tout.
Extrait :

« Un jour, saint Martin disait la messe avec un diacre, et celui-ci vit le démon assis derrière l’autel, tenant une peau de vache sur laquelle il inscrivait tout ce qu’il entendait. Il y couchait chaque parole, chaque péché, et la peau fut bientôt remplie. Le recueillement des fidèles était si superficiel que le Malin n’eut plus de place pour écrire. Il saisit donc la peau entre ses dents et ses griffes afin de l’étirer, mais une dent s’arracha et il se cogna violemment la tête contre le mur. Le diacre s’esclaffa et saint Martin le nota. »
In « La liste des péchés sur la peau de vache »

Citation de tête in « L’enfant de neige » d’August von Platten
Le mot de la fin :

Un merveilleux recueil de récits médiévaux et d’histoires graves et drôles qui ont influencé les auteurs modernes.

Alors, voulez-vous tourner ?

1 commentaire:

  1. Cette lecture peut être intéressante. Je ne suis pas particulièrement fan du Moyen âge mais je demande à lire

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !