Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

mardi 28 avril 2015

Les Fausses bonnes questions : Mais qui cela peut-il être à cette heure ? ~ Lemony Snicket

« Et pourriez-vous me conduire quelque part ? »



Résumé de la quatrième de couverture :

Avant de lire ce livre, il serait préférable de vous poser ces questions :
1. Voulez-vous savoir ce qui se passe dans une ville en bord de mer qui ne se trouve plus en bord de mer ?
2. Voulez-vous en apprendre davantage sur un objet volé qui n’a pas du tout été volé ?
3. Pensez-vous vraiment que cela vous regarde ? Pourquoi ? Quelles sont vos motivations ? En êtes-vous sûr ?
4. Qui se tient derrière vous ?
J’ai vraiment aimé ce premier tome. Il raconte les débuts de Lemony dans une association qu’on suppose être VDC (celle qu'on retrouve dans les Orphelins Baudelaire). Il est fait mention de certains personnages de cette série d’ailleurs. Il est désormais en mission avec son mentor, une femme vraiment bizarre et assez antipathique. Une vieille femme leur demande de voler une statuette. Mais pas mal de complications surviennent.
J’aime toujours autant le style de l’auteur, beaucoup d’explications lexicales, de références intertextuelles. Encore une fois on est emporté dans un univers rocambolesque avec des personnages tous plus surprenants les uns que les autres. Certains détails nous paraissent superflus mais, comme pour la précédente série, ils se révèlent capitaux. On ne peut pas dire qu’il y a beaucoup d’action, mais ce n’est que le premier tome. Beaucoup de questions ont été posées, j’espère avoir les réponses dans les prochains tomes.
Extrait :

« Elle regagna sa machine à écrire, posée sur la même marche d’escalier que la veille, une feuille de papier engagée dedans, et lut à voix haute : « Un garçon inconnu s’est présenté à ma porte, accompagné d’une femme plus âgée qui a d’abord prétendu être sa femme. L’inconnu a demandé à voir un certain objet, et a été manifestement surpris que je le lui montre… » Et maintenant tu parles de cambriolage. Alors ? »
Le mot de la fin :

Un premier tome qui amorce une intrigue intéressante à plusieurs niveaux. J’attends vraiment beaucoup des prochains tomes en termes de complexité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre nom et votre blog si vous en avez un ! :)

Merci de votre visite !